Il demanda donc la voiture pour onze heures seulement, en priant maître Pastrini de le faire prévenir à l'instant même si Albert reparaissait à l'hôtel pour quelque chose que ce fût. À onze heures, Albert n'était pas rentré. Franz s'habilla et partit, en prévenant son hôte qu'il passait la nuit chez le duc de Bracciano. La maison du duc de Bracciano est une des plus charmantes maisons de Rome . sa femme, une des dernières héritières des Colonna, en fait les honneurs d'une façon parfaite : il en résulte que les fêtes qu'il donne ont une célébrité européenne. Franz et Albert étaient arrivés à Rome avec des lettres de recommandation pour lui . aussi sa première question futelle XXXVII. imitation de sac longchamp Les catacombes de SaintSébas... 103 Page 107 Le Comte de MonteCristo, Tome II pour demander à Franz ce qu'était devenu son compagnon de voyage. Franz lui répondit qu'il l'avait quitté au moment où on allait éteindre les moccoli, et qu'il l'avait perdu de vue à la via Macello. «Alors il n'est pas rentré . demanda le duc. longchamp sac de voyage grand pliage noir Je l'ai attendu jusqu'à cette heure, répondit Franz. Et savezvous où il allait . Non, pas précisément . cependant je crois qu'il s'agissait de quelque chose comme un rendezvous. Diable . dit le duc, c'est un mauvais jour, ou plutôt c'est une mauvaise nuit pour s'attarder, n'estce pas, madame la comtesse . » Ces derniers mots s'adressaient à la comtesse G. sac en toile imitation longchamp .. qui venait d'arriver, et qui se promenait au bras de M. Torlonia, frère du duc. «Je trouve au contraire que c'est une charmante nuit, répondit la comtesse . et ceux qui sont ici ne se plaindront que d'une chose, c'est qu'elle passera trop vite. Aussi, reprit le duc en souriant, je ne parle pas des personnes qui sont ici, elles ne courent d'autres dangers, les hommes que de devenir amoureux de vous, les femmes de tomber malades de jalousie en vous voyant si belle .